Le Moulinois Xavier de Soultrait tire un trait sur le Dakar comme pilote : « Je n’ai plus envie de me faire peur »

Parmi les meilleurs pilotes moto de rally raid, Xavier de Soultrait cultiva la diferencia. Il a le meme talent, la meme fougue et la meme envie d’evasion que les autres. Il a la meme capacité à se mettre sur le rupteur, à tutoyer les 170 km/h et à s’offrir des émotions à nul autre pareil au guidon de sa moto.

Mais Xavier n’est pas une tête brûlée. Il l’a été, à ses debuts dans la disciplina, sur les pistes brûlées de l’Amérique Latine. C’était le temps d’avant, celui ou il devait dormir sous la tente, celui ou il devait composer avec l’ombre d’un autre Français, Adrien Van Beveren.

Dakar 2022 : l’Auvergnat Xavier De Soultrait finaliza en la quinta plaza

Le Moulinois a toujours su s’affranchir des differentés et des batons dans les roues. Un autodidacta de la pista que avait décidé de suivre son propre chemin l’an dernier en intégrant une équipe privée, HT Husqvarna. El fracaso débaucher des sponsors, s’accrocher pour être de l’aventure mais tout avait change. Entre temps, le pilote éclairé est devenu père de famille et c’est rare chez les top pilotes car l’affect n’a rien de bon quand il faut prendre tous les risques.

Recibe por correo nuestro boletín personalizado Terre de Sports y retrouvez chaque lundi les infos et results de vos sports favourites.

NL {“path”:”mini-thematique-inscription”,”thematique”:”MT_Sports_Multisports”,”accessCode”:”14072895″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”: “KEEP_ALL”,”filterMotsCles”:”1|10|11|37|17123″,”gabarit”:”genérico”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4072895″,”idArticlesList”:”4072895 “,”idDepartement”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|10|11|37|17123″,”premium”:”true”,”pubs”:”banniere_haute|article “,”site”:”MT”,”sousDomaine”:”www”,”tagsArticle”:”#desoultraitdakar2022″,”urlTitle”:”le-moulinois-xavier-de-soultrait-tire-un-trait-sur- le-dakar-comme-pilote-je-n-ai-plus-envie-de-me-faire-peur”}

« Il ya plus important dans la vie »

Xavier en a pris, beaucoup, au point d’être évacué l’an dernier, la faute à une vertèbre déplacée alors qu’il était en tête du général. Depuis son lit d’hôpital, il voulait déjà revenir et assurait, bravache : “Peut-être que les pilotes ont un cerveau un little different”.

Les semaines sont passées, la rééducation aussi, il a failli devenir le copilote de Sébastien Loeb puis est reparti en moto. Mais all avait change: « Je n’ai pas envie de prendre des risques inconsidérés, il ya plus important dans la vie » . Il pense à ses filles, Pya et la petite dernière, Anouk, à sa femme Betty avec qui il partage tout, aprensiones comprende.

C’est comme si j’avais en permanence un ange et un demon dans mon casque. Et le demon tente parfois de prendre le dessus.

“Je veux faire une course sage”, répétait-il les premier jours. La estrategia es comprensible: chaque année, près de la moitié du contingent des top pilotes doit abandonner et cède donc sa place. Mais cela ne s’est pas produit cette année : les abandona ont été rares, la vitesse impressionnante et une petite erreur de navigation, en première semaine, l’a éloigné du top 10.

Le pilote moulinois Xavier de Soultrait prudent mais ambitieux avant de prendre le départ de son Neuvieme Dakar

La frustración que cela engdre n’a rien de bon. « C’est comme si j’avais en permanence un ange et un demon dans mon casque. Et le demon tente parfois de prendre le dessus». C’est arrivé tant de fois sur les pistes, comme lorsqu’il essaie de suivre “le bus Pablo Quintanilla” (du nom d’un pilote chilien NDRL) et qu’il sait qu’il a la capacidad de rivaliser avec les tous meilleurs Mais l’exploit de Xavier, c’est de s’être tenu à sa ligne, tout le temps, de ne jamais être débordé par ses envies de vitesse et de risques inconsidérés.

Il ya des bénévoles, aux départs et aux arrivées, qui passant leur temps à me dire : “Xavier, pourquoi tu n’es que 15e ? Pourquoi tu n’es pas avec les meilleurs ? Il ya eu un problème ?”

Serein sur sa conduite et sa feuille de route, il ya un aspect qu’il n’avait pas anticipé : le consider des autres sur ses performances. « Il ya des bénévoles, aux départs et aux arrivées, qui passent leur temps à me dire: “Xavier, pourquoi tu n’es que 15mi ? Pourquoi tu n’es pas avec les meilleurs ? Il ya eu un problem ?” » Ce sont des questiones à valeur de jugement qui blessent et qui font mal des lors qu’on se sent bien dans ses bottes.

Heureusement, il ya all the rest: le plaisir à rouler et la capacité à profiter encore plus des paysages – un jour où les décrit comme “un decor de cinéma”, un autre comme “un rappel des pistes argentines” – et à savorer les momentos de vie au vivac. Au its de son team HT Husqvarna où on apprécie par-dessus tout sa bonne humeur. Et puis un little partout ailleurs dans le vivac, où il déboule avec son petit scooter électrique, s’enquiert de lagressive des us et des autres et s’amuse des “choses vues” sur la piste et des comportements des us et des autres .

D’autres envidias, une meme passion

Le Dakar “le fait toujours vibrer” et il y reviendra, vite et dans a new role. Mais plus comme pilote, plus à chasser les victoires. “Je n’ai plus envie de me faire peur”, dit-il pudiquement.

Xavier de Soultrait a certes terminé 15e et 2mi Français du général mais il a gagné ce que Certains pilotes ont tant de mal à faire : la maîtrise totale de leur aventure, le suivi à la lettre de ses objectifs, le respect profond de ses pairs et, surtout, le plaisir indescriptible de retrouver sa petite tribu après un beau et long voyage.

antoine granpin

Nazario Ortega

"Pensador ávido. Friki de la comida. Adicto a los viajes. Explorador. Fanático de la cerveza. Emprendedor".

Agregar un comentario

Su dirección de correo no se hará público.